Fdesouche

C’est un « hommage » à toutes ces femmes de l’ombre, assure la ministre chargée de la Ville, Nadia Hai. À toutes ces mamans solos, ces célibataires ou à la tête de familles nombreuses, ces discrètes activistes du quotidien qui agissent, à leur manière, pour restaurer du vivre-ensemble dans les quartiers populaires. Les premières subventions Gilets roses devraient être versées début 2022.

D’ici quelques jours, la ministre déléguée auprès de la ministre de la Cohésion des territoires va lancer un fonds Gilets roses (du nom d’un collectif de la cité des Tarterêts à Corbeil-Essonnes), d’un montant global de 2 millions d’euros, pour accompagner et aider à la structuration de ces collectifs informels.

Quel est le trait d’union entre tous ces groupes ? Leur action de médiation sociale par l’intermédiaire de maraudes ou d’occupations des halls d’immeuble, d’organisations d’événements festifs.   […]

Le Parisien


Fdesouche sur les réseaux sociaux