Fdesouche
Un groupe de citoyens populaire a fait la chasse aux vendeurs à la sauvette ce week-end à Anderlecht

Des riverains se sont organisés en milice populaire pour empêcher la tenue durant le week-end d’une braderie sauvage à la sortie du métro Clémenceau, face à l’entrée des abattoirs d’Anderlecht, selon une information publiée mardi par le quotidien La Dernière Heure (DH) et confirmée par le bourgmestre de la commune Fabrice Cumps. Ce dernier appelle les habitants du quartier à ne plus se mettre en danger et assure qu’une réponse policière d’un niveau supérieur à celle jusqu’alors fournie est en cours d’organisation.

La braderie se compose d’une centaine d’exposants, parmi lesquels de nombreuses personnes sans-papiers qui s’adonnent au trafic de contrebande et de drogues. Les rixes entre occupants sont monnaie courante. Après une nouvelle rencontre avec le bourgmestre le vendredi 15 octobre, des riverains excédés ont organisé ce week-end une présence permanente sur le lieu de la braderie pour empêcher les vendeurs de s’installer. Ils ont fait remarquer dans la DH que certains sont armés. En cas de problème, ils avaient prévu d’appeler des riverains en renfort. Une centaine de personnes s’étaient portées volontaires pour être mobilisables.

(…)

www.rtl.be


Fdesouche sur les réseaux sociaux