Fdesouche

“Usine à fachos”, “traditionnalisme”, “intégrisme”, “enseignement du sexisme, de l’homophobie”. Voilà ce qu’ont pu lire les responsables de l’Union chrétienne, établissement privé catholique, à Poitiers (Vienne), sur des affiches collées jusque sur les portes de la chapelle de l’école mardi aux premières heures du jour. Un tract anonyme placardé jusque sur certains murs du centre-ville.

Dans ce texte d’une vingtaine de lignes, les auteurs appellent à “brûler l’usine à fachos”. “Les établissements comme l’Union chrétienne de Poitiers font grossir les rangs de l’extrême droite“, est-il écrit, à l’encontre de cette école qui accueille près de 1.000 élèves de la maternelle au lycée. Y sont aussi dénoncés des “enseignements en vase clos“, un “traditionnalisme“, qui imposent des “normes de genre binaires” et un “intégrisme“.

bfmtv

Merci à turlututu2  et Marie Ange


Fdesouche sur les réseaux sociaux