Fdesouche

Trois membres de la mouvance d’ultra-droite survivaliste, dont une femme, ont été mis en examen mercredi pour détention illégale d’un arsenal découvert à leurs domiciles. Un homme de 32 ans, présenté comme le leader du groupe, a été placé en détention provisoire. Aucun projet criminel n’est reproché à ces adeptes du survivalisme, dont les casiers judiciaires sont vierges.

L’opération a été conduite à l’aide d’un dispositif d’une quarantaine de membres de forces de l’ordre composé de la police judiciaire de Saint-Etienne, du groupe de lutte antiterroriste de Lyon, de deux colonnes d’assaut de la BRI de Lyon et de l’antenne RAID de Lyon, en association avec des policiers de la DGSI.

Les enquêteurs ont notamment découvert une série d’armes, dont un pistolet-mitrailleur, un fusil d’assaut, deux fusils à pompe et trois grenades, ainsi que 2500 munitions.

Le Figaro


Fdesouche sur les réseaux sociaux