Fdesouche

18/10/21

Quatre hommes dont le leader de la Ligue de défense noire africaine, dissoute par le gouvernement, ont été jugés mercredi 13 octobre 2021 devant le tribunal judiciaire d’Évreux pour les violences survenues à la mairie de Val-de-Reuil le samedi 11 septembre 2021.

Parmi les prévenus, Dodji Afoua Dit Geay (connu sous le surnom d’Egountchi Behanzin), le leader de Ligue de défense noire africaine (LDNA) – récemment dissoute en conseil des ministres le 29 septembre 2021 – était prévenu pour avoir organisé « une manifestation sur la voie publique sans déclaration » et pour « violences commises en réunion sans incapacité ». Il a été relaxé pour ces deux motifs de prévention.

 Relaxe et prison avec sursis

Deux autres personnes étaient prévenues pour des « violences sur personne dépositaire de l’autorité publique » et « violences commises en réunion ». L’un des deux a été relaxé. Le deuxième, qui a notamment enfariné Marc-Antoine Jamet, le maire de Val-de-Reuil, qui sortait de l’hôtel de ville avec un couple qu’il venait de marier, a été condamné à douze mois de prison avec sursis.

Le dernier prévenu, qui a diffusé la vidéo où l’on voit une trentaine d’individus pénétrer dans la mairie, a quant à lui été condamné à six mois de prison avec sursis.

(…) Paris Normandie

12/10/21

A Relire :


Fdesouche sur les réseaux sociaux