Fdesouche
https://www.revue-elements.com/produit/la-societe-de-surveillance/

(…)

Vous accusez Mediapart d’avoir menacé certaines personnes : “Si vous défendez de Rugy, on va s’intéresser à vous.” Vous dites aussi que vous avez été la cible d’un cambriolage et que certains des documents qui vous ont été volés dans l’appartement se sont retrouvés dans des articles qui vous visaient. Est-ce que vous avez la preuve de tout ça ?

Le fait que Mediapart fasse des pressions, y compris sur d’autres journalistes, c’est de notoriété publique. Cela fait partie de leurs méthodes, depuis toujours.

Des documents volés chez vous qui se retrouvent dans des articles de Mediapart, c’est une accusation assez lourde.

C’est un constat que j’ai fait. Mais comme vous le savez dans ces cas-là, le cambriolage dont j’ai été victime moins d’un mois après ma nomination au ministère de l’Ecologie n’a jamais été élucidé.

Vous avez porté plainte à la suite de la divulgation de ces informations ?

Non, par rapport au cambriolage. Mais j’ai tout de suite compris, quand j’ai vu que c’était un vrai faux cambriolage, que c’était quelque chose qui avait été fait par des gens qui cherchaient. On m’a tout de suite demandé, d’ailleurs : est-ce que vous aviez un ordinateur ? Est-ce que vous aviez un téléphone qui était resté dans l’appartement ?

Un “vrai faux cambriolage”, qu’est-ce que cela veut dire ?

C’est aussi une leçon sur l’exercice du pouvoir. Vous savez, quand vous exercez le pouvoir, il y a des gens à qui ça ne plaît pas, que vous vouliez faire ci ou que vous voulez faire ça. Et certains, préventivement sans doute, se disent : on va essayer d’avoir des moyens de pression contre ceux qui exercent le pouvoir. Moi, je n’ai pas de regret. En revanche, je tire des leçons. Après, le cœur du sujet, c’est qu’est-ce qu’on veut faire pour l’écologie dans notre pays.

(…) France Info


Fdesouche sur les réseaux sociaux