Fdesouche

Afghanistan : un kamikaze Ouïghours de l’État islamique a fait au moins 50 morts dans une mosquée chiite de Kunduz, un communiqué évoque le sort des musulmans en Chine (MàJ)

Mise à jour :

L’État islamique revendique l’attentat. Le martyr est Muhammed al Uyghuri, un musulman Ouïghours.

Le martyr a fait exploser son gilet explosif qu’il portait parmi les chiites à l’intérieur de la mosquée, ce qui a fait au moins 300 morts et blessés et a causé de grandes destructions à l’intérieur de la plus grand mosquée de la région. Les sources ont révélé que l’auteur de l’attaque était un musulmans Ouïghours. Il est évoqué que les Talibans se sont engagés à expulser et à les exclure en réponse aux demandes de la Chine et à sa politique contre les musulmans là-bas.


Les musulmans chiites représentent entre 10 et 15% de la population afghane. Par le passé, ils ont déjà été victimes d’attentats de la part de fondamentalistes sunnites, notamment de l’Etat islamique.

Au moins 50 personnes ont été tuées et 140 autres blessées dans un attentat-suicide qui a frappé, vendredi 8 octobre, une mosquée chiite de la ville de Kunduz, dans le nord-est de l’Afghanistan, ont rapporté des sources hospitalières. “Jusqu’ici, nous avons reçu 35 corps et plus de 50 blessés”, a annoncé à l’AFP un docteur à l’hôpital central de Kunduz.

Auparavant, un responsable local de Médecins sans frontières (MSF) avait déclaré à l’agence de presse que “plus de 90 patients blessés et plus de 15 corps” avaient été emmenés à la clinique de l’ONG à Kunduz. Le bilan de l’explosion pourrait encore évoluer

[…]

FranceInfo


Fdesouche sur les réseaux sociaux