Fdesouche
https://www.revue-elements.com/produit/la-societe-de-surveillance/

Invitée mardi soir sur France 2, la candidate socialiste à l’élection présidentielle Anne Hidalgo s’est dite “dégoûtée jusqu’à la nausée” de la présence croissante d’Eric Zemmour dans le débat politique, à sept mois du scrutin. Le ministre de l’Économie Bruno Le Maire a dénoncé mercredi 6 octobre les propos “outranciers” et “révisionnistes” d’Éric Zemmour, qui maintient le suspens sur sa candidature à l’élection présidentielle.

Publicité

La candidate PS à la présidentielle Anne Hidalgo a déclaré mardi être “dégoûtée jusqu’à la nausée” par la montée du polémiste Eric Zemmour et a dénoncé “la course” derrière lui d’une partie de la droite et de l’extrême droite.

Je suis absolument dégoûtée jusqu’à la nausée de la montée d’un personnage dans la vie politique française, tout le monde fait comme si c’était naturel, normal que quelqu’un vienne sur toutes les chaînes expliquer que le maréchal Pétain était l’ami des juifs pendant la guerre, faire du révisionnisme“, a déploré sur France 2 la maire de Paris.

“Il n’y a aucune solution, il fait le show, l’outrance”, a-t-elle critiqué, en estimant que la percée d’Eric Zemmour dans les sondages “raconte qu’on ne va pas très bien, qu’on n’a pas compris les enjeux de l’élection présidentielle” à l’heure où les Français vivent “une situation très dure sur la question notamment du pouvoir d’achat“.  […]

Éric Zemmour “met un certain nombre de sujets sur la table” auxquels il faut répondre, a toutefois estimé le ministre.

Éric Zemmour “a des propos qui sont parfois outranciers et certains clairement révisionnistes. Il est pour Pétain et moi je suis pour de Gaulle. Ce n’est pas la même vision de notre histoire“, a souligné le ministre sur RTL. “L’entendre dire que Vichy a protégé les juifs français alors que Vichy a condamné les juifs français et durci les propositions qui ont été faites par le régime allemand, tout cela est profondément révoltant“, a-t-il ajouté.


Éric Zemmour “a des propos qui sont parfois outranciers et certains clairement révisionnistes. Il est pour Pétain et moi je suis pour de Gaulle. Ce n’est pas la même vision de notre histoire”, a souligné le ministre sur RTL. “L’entendre dire que Vichy a protégé les juifs français alors que Vichy a condamné les juifs français et durci les propositions qui ont été faites par le régime allemand, tout cela est profondément révoltant”, a-t-il ajouté.


Toutefois, “il met un certain nombre de sujets sur la table, a estimé Bruno Le Maire. Je pense qu’il faut répondre aussi à cela. Ce serait idiot de les balayer d’un revers de la main.” Mais dans tous les cas, le polémiste ne fait pas “peur” à la majorité.

bfmtv ; actu.orange


Fdesouche sur les réseaux sociaux