Fdesouche

Les politiciens néo-zélandais ont adopté jeudi une loi qui fait de la préparation d’une attaque terroriste un crime, comblant ainsi une lacune juridique qui a suscité une attention accrue après une attaque au couteau début septembre.

La nouvelle loi était prévue depuis des mois, mais elle a été adoptée à la hâte par le Parlement après qu’un extrémiste inspiré par le groupe terroriste État islamique a saisi un couteau dans un supermarché d’Auckland le 3 septembre et a commencé à poignarder des clients. Il a fait cinq blessés, tandis que deux autres personnes ont été blessées dans le chaos.

Les policiers ont abattu l’agresseur, Ahamed Aathill Mohamed Samsudeen, après l’avoir confronté dans le supermarché et l’avoir chargé avec le couteau. Les autorités le suivaient depuis des semaines, craignant qu’il ne projette de lancer une attaque à tout moment après sa sortie de prison en juillet. Cependant, la police n’avait trouvé aucune raison légale de le détenir.

Un an plus tôt, les procureurs avaient tenté en vain d’inculper M. Samsudeen, un ressortissant sri-lankais, de terrorisme après qu’il eut acheté un grand couteau de chasse et qu’il eut été trouvé en possession de vidéos violentes de l’État islamique.

Les procureurs ont fait valoir qu’il existait des preuves qu’il avait acheté le couteau dans l’intention de tuer des gens et de servir une cause idéologique. Mais un juge a décidé que l’acte d’acheter un couteau n’était pas suffisant pour poursuivre l’affaire.

Le juge a estimé que les lois antiterroristes de la Nouvelle-Zélande ne couvraient pas spécifiquement les complots. Cela “pourrait être un talon d’Achille”, a reconnu le juge à l’époque, ajoutant qu’il n’appartenait pas à un tribunal de créer de nouvelles lois.

Après l’attentat du 3 septembre, le Premier ministre Jacinda Ardern a promis d’adopter la nouvelle législation avant la fin du mois. Avant même l’attentat, a-t-elle déclaré, son gouvernement avait commencé à essayer d’accélérer le processus d’adoption de la loi.

[…]

NYTimes


En Lien :


Fdesouche sur les réseaux sociaux