Fdesouche
https://www.revue-elements.com/produit/la-societe-de-surveillance/

La police nationale a arrêté à Séville une femme accusée d’avoir arraché et mangé deux des doigts de sa colocataire, qui a également tenté de lui ouvrir l’abdomen pour en extraire les viscères, dans une affaire qui semble liée à une pratique de cannibalisme et de sorcellerie.

Comme le rapporte le Diario de Sevilla et comme le confirment des sources policières, l’incident a eu lieu samedi dernier dans une maison du quartier Polígono Norte de la capitale andalouse.

Vers 18 heures, la police nationale a été alertée qu’une bagarre avait lieu et qu’il y avait des cris dans une maison. Lorsque les agents sont arrivés, ils ont trouvé une femme sur le sol, au-dessus d’une autre femme qui saignait abondamment. La fille de six ans de l’agresseur présumé, qui a été témoin des événements, se trouvait également dans la maison.

La détenue est une femme de 45 ans de nationalité kenyane, tandis que la victime est âgée de 48 ans et de nationalité congolaise. L’Unité des services à la famille et à la femme (UFAM) de la police de Séville enquête sur les faits.

Ultima Hora


Fdesouche sur les réseaux sociaux