Fdesouche

Un homme de 53 ans était jugé jeudi pour le vol de trois manteaux dans une boutique, rue Grande-Chaussée. Pour échapper à son arrestation, il a sorti un couteau. Mais surtout… Il a été condamné pour la cinquante-cinquième fois.

Un physique sec, un visage émacié, des cheveux gris. Farouk Kahal est jugé ce jeudi, en comparution immédiate, pour vol avec violence, violence avec arme et outrage à une personne dépositaire de l’autorité publique. Il entre dans le box avec lassitude, Farouk Kahal a 54 mentions sur son casier judiciaire : « Un casier hors norme » soulignera Me Baptiste Buissart, son avocat. Qui ajoute « C’est aussi un échec de l’institution judiciaire. » Farouk Kahal était sorti de prison le 16 novembre.

Mardi 21 septembre à 13h55, Farouk Kahal a volé trois manteaux chez IKKS, rue Grande-Chaussée. Valeur totale : 1 015 euros. […]

Un passant, âgé de 23 ans, coupe la route du voleur, le plaque contre des voitures. D’autres passants viendront l’aider. En attendant la police, Farouk Kahal demande à boire. Dans son sac à dos, dit-il, il a une bouteille.

Le jeune lui libère les mains, « un geste d’humanité dont le voleur a profité », tonne en partie civile, Me Michel Lokamba. Car Farouk Kahal sort un couteau et fait de grands moulinets. Le jeune homme, la vendeuse se sentiront directement menacés. Farouk Kahal sera virulent jusqu’au commissariat contre les policiers municipaux qui le transportent. « Il leur a craché dessus », déplore, à l’audience, Me Catherine Lemaire.

[…]

La procureur Laurent Gonzales a requis trois ans de prison avec mandat de dépôt : « Ce sont toujours les mêmes faits depuis 1987. Une continuité qui ne cesse que lors des périodes d’incarcération  ». […]

Farouk Kahal a été condamné à deux ans et demi de prison avec mandat de dépôt.

La Voix du Nord

Merci Marie Ange et Vince


Fdesouche sur les réseaux sociaux