Fdesouche
https://www.revue-elements.com/produit/la-societe-de-surveillance/

« Ma fille craint d’aller au collège » : #anti2010, de Fortnite à Tiktok aux cours de récré, pourquoi certains élèves de 6e sont harcelés

CAMPAIGN_2105507_242

Le phénomène #les2010 inquiète des parents et leur adolescent né en 2010: une campagne de dénigrement et d’insultes a été lancée sur Twitter et TikTok.

C’est un témoignage qui a d’abord interpellé La Voix du Nord. « Ma fille craint d’aller au collège lundi car les enfants nés en 2010 seraient la cible d’insultes. Ce serait un challenge Tiktok (ou toc toc). Ça vous parle ? », interrogeait une maman d’élève sur Twitter.

Contactée, sa fille, Julie, 11 ans, qui habite la métropole lilloise (Nord), détaille: « Je ne suis pas sur les réseaux sociaux, mais je vais au Skate park régulièrement et les plus grands n’arrêtent pas de nous dire, que nous, les 2010, on va se faire frapper et insulter en rentrant au collège lundi à cause de vidéos qu’ont fait d’autres personnes nées en 2010 sur TikTok. », rapporte La Voix du Nord.

Cependant, ce harcèlement dépasse les réseaux sociaux et s’invite dans la cour de l’école.

« Les plus grands font revivre aux plus petits ce qu’ils ont eux-mêmes vécu, c’est sans fin et ça se répète tous les ans. Ce qui est terrible avec le harcèlement, c’est que ce sont des microviolences, parfois non visibles, mais qui peuvent traumatiser une vie. Une bousculade, une insulte, une tape, une humiliation qui sont permanentes, répétées, souvent commises par un groupe sur leur victime, c’est insupportable et destructeur », a affirmé Justine Atlan, directrice générale de l’Association e-Enfance.

 “Les enfants de 2010 sont devenus une cible: la FCPE demande au gouvernement d’agir en urgence !” Voici l’appel de l’association de parents d’élèves dans un communiqué publié ce mercredi 15 septembre. Particulièrement depuis la rentrée, de jeunes collégiens sont victimes d’une campagne de harcèlement qui a ceci de particulier qu’elle vise les élèves nés en 2010.

Cette campagne de dénigrement est également associée aux références culturelles de cette génération: les pop-it – ces planches de silicone colorées qui imitent le papier bulle et qui font fureur chez les moins de 12 ans – ou encore le jeu vidéo Fortnite. Les “anciens” joueurs considérant que les “jeunes” joueurs l’auraient rendu désuet. Les enfants nés en 2010 sont ainsi parfois appelés les “Fortkids”.

Une vidéo est particulièrement tournée en dérision, Pop It Mania, de Pink Lily – une jeune youtubeuse et gameuse – diffusée début août. La chanson, qui vante les fameux pop-it, met en scène deux fillettes, “nées en 2010 et déjà sur toutes les tendances”, chantent-elles.

[…]

Courrier Picard / Demotivateur / BFMTV / Huffintonpost


Fdesouche sur les réseaux sociaux