Fdesouche
https://www.revue-elements.com/produit/la-societe-de-surveillance/
[…] Abdelaziz Sbiki n’a pas fait l’objet d’une expertise psychiatrique. « Rien dans le dossier n’en indiquait la nécessité », soupire maintenant l’avocate en charge des dossiers de flagrant délit. Sbiki est dans le box car accusé d’avoir arrosé d’injures et de menaces au moins une policière du centre de rétention administrative de Lesquin. La tension est montée, le 16 août dernier, alors que les étrangers en situation irrégulière retenus là devaient rester figés afin de faciliter leur recensement.

La suite ? Un torrent d’abus verbaux assure la policière visée. « Je lui arrache la jugulaire, annonce le suspect. Quand je sortirai, j’égorgerai tous tes enfants. Vieille serpillière ! » « C’est de l’injustice !, tonne le Tunisien. De la diffamation ! C’est moi qui ai été insulté, qui ai essuyé des propos racistes… » Sbiki admettra tout de même quelques dérapages. « Je n’ai fait que répondre aux injures », il temporise. Surtout, cet homme en détention provisoire depuis un mois s’égare dans un étrange domaine. « Certains magistrats n’ont rien à faire dans la magistrature, il avance. Ni dans la franc-maçonnerie », fustigeant « les fascistes francs-maçons ». Le reste du discours est encore plus inattendu. « En 2016, j’ai sauvé des vies, met en avant le détenu. Maintenant, je subis un acharnement carcéral. » Sanction : un an de prison avec maintien en prison. […]

Sanction : un an de prison avec maintien en prison.

La Voix du Nord

(Merci Marie Ange)


Fdesouche sur les réseaux sociaux