Fdesouche

Au séparatisme, il a décidé de répondre par l’unité. Chems-Eddine Hafiz, recteur de la Grande Mosquée de Paris, a réuni une dizaine d’imams pour réfléchir à cette question : l’islam engendre-t-il la violence ? La réponse est ce manifeste qui rappelle ce qu’est véritablement l’islam, ce qu’il faut rétorquer aux zélateurs de la haine ou à leurs proies, endoctrinées, qui convoquent un « Coran de La Mecque » qu’ils n’ont pas lu. Voici un homme de bonne volonté. Un recteur musulman, pédagogue, qui tel Voltaire prend la parole contre « l’infâme », qui incite les imams à combattre l’ignorance, le…

Publicité

Article abonnés Le Point


Fdesouche sur les réseaux sociaux