Fdesouche

Andy Berafta et Malik Zouak ont été condamnés pour proxénétisme à quatre et deux ans de prison. Ils ont vécu comme des rois pendant un mois grâce à plusieurs jeunes femmes en mars 2020. Quatre d’entre elles ont fini par appeler la police pour dénoncer des violences et une séquestration qui n’a finalement pas tenu.

« À vous écouter, tout s’est super bien passé », s’étonne la présidente Laurène Dorhlac, au tribunal correctionnel d’Avignon ce 8 septembre. Andy Berafta, un Bollénois de 29 ans, n’a pas vécu le même début de confinement, en mars 2020, que tout le monde. Des fêtes entre amis. Des séjours à Marseille, Avignon ou Montpellier… Toujours accompagné de jeunes femmes prêtes à vendre leurs corps dans des chambres d’hôtels.

(…) Le Dauphiné


Fdesouche sur les réseaux sociaux