Fdesouche
https://www.revue-elements.com/produit/la-societe-de-surveillance/

Le Conseil de l’Europe a critiqué, lundi 30 août, les Etats qui mettent des barrières à l’asile des migrants sous couvert de lutte contre l’immigration illégale, rapporte Le Figaro.

Les pays membres du Conseil de l’Europe ont des « obligations » concernant l’accueil des Afghans qui fuient l’arrivée des talibans par milliers, a fait savoir lundi 30 août l’organisme dédié aux Droits de l’homme, relève Le Figaro. « Les États membres devraient s’engager formellement à gérer l’arrivée de personnes fuyant la situation horrible en Afghanistan, conformément à leurs obligations en matière de droits de l’homme », a notamment déclaré la commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe, Dunja Mijatovic.

(…) « Malheureusement, de nombreux États membres ont fait allusion, annoncé, ou pris des mesures en faveur de la fermeture des frontières, […] de restrictions sur les demandes d’asile ou de refoulements », peut-on lire sur le site de l’organisme. Pour le Conseil de l’Europe, « ces mesures et d’autres visant officiellement à « prévenir l’immigration irrégulière » peuvent avoir pour effet d’empêcher des personnes de demander l’asile sur les territoires de nos États membres ». Dunja Mijatovic ajoute que « les États membres de Conseil de l’Europe, dont beaucoup ont été actifs en Afghanistan ces 20 dernières années, ont […] un impératif moral et juridique à accueillir les Afghans en quête de protection », détaille Le Figaro.

Valeurs


Fdesouche sur les réseaux sociaux