Fdesouche
https://www.revue-elements.com/produit/la-societe-de-surveillance/

La Bulgarie va dépêcher entre 400 et 700 militaires à ses frontières avec la Grèce et la Turquie, a annoncé le gouvernement jeudi 26 août, alors que l’Union européenne redoute un afflux migratoire en provenance d’Afghanistan.

«La pression sur les frontières bulgares augmente», a déclaré le ministre de la Défense Gueorgui Panayotov, cité dans un communiqué. Les soldats «assureront une mission de protection (…) et assisteront si nécessaire la gendarmerie et la police frontalière, notamment pour la construction de barrières», a-t-il déclaré en marge d’un exercice conjoint des forces bulgaro-américaines dans le sud du pays. Cette décision intervient alors que le ministère de l’Intérieur a observé une augmentation du nombre de clandestins afghans arrêtés depuis une semaine.

La Bulgarie, qui se trouve sur la route des migrants du Moyen-Orient vers l’Europe, a érigé entre 2013 et 2018 une clôture de barbelés de 259 km à sa frontière avec la Turquie (sud-est du pays). Cependant, du fait d’un manque d’entretien, certains ont pu pénétrer sur le territoire et transiter à travers le pays.

Membre le plus pauvre de l’Union européenne, la Bulgarie n’a elle-même jamais accueilli de migrants en grand nombre, la plupart repartant avant même d’obtenir un statut de réfugié.

Le Figaro


Fdesouche sur les réseaux sociaux