Fdesouche

170 000 euros en 1 an pour un agent de sécurité bordelais qui faisait travailler sous son nom des clandestins

[…]

Il a utilisé une ruse bien connue : celle de faire travailler des personnes sous sa propre identité en vue de récupérer leurs salaires. “Il a fourni des copies de ses agréments d’agent de sécurité, de son titre de séjour et de ses documents bancaires à une quinzaine d’individus. Tous étaient d’origine sénégalaise comme lui et tous étaient en situation irrégulière“.

Une centaine d’euros pour eux, le reste pour lui

[…]

Le reste, l’escroc le transférait au Sénégal où il investissait dans l’immobilier. “Il achetait des terrains pour faire construire et se constituer un patrimoine“. 

[…]

L’article dans son intégralité sur France 3 édition régionale


Fdesouche sur les réseaux sociaux