Fdesouche

La Charity Commission annonce aujourd’hui l’ouverture d’une enquête statutaire sur les graves problèmes de gouvernance identifiés à Care4Calais.

Publicité

Un manager intérimaire a été nommé à l’association caritative pour soutenir l’enquête.

Le travail de Care4Calais (numéro d’organisme de bienfaisance 1169048) consiste notamment à fournir une aide et un soutien aux personnes déplacées en Belgique et en France et aux demandeurs d’asile au Royaume-Uni.

La Commission s’est engagée pour la première fois avec les administrateurs en août 2020, après avoir identifié de manière proactive des préoccupations découlant des comptes de l’organisme de bienfaisance. Cet engagement a conduit à des préoccupations plus larges sur la gouvernance de l’organisme de bienfaisance, y compris un manque de clarté sur les personnes valablement nommées en tant que fiduciaire et sur la façon dont les décisions sont prises.

La Commission craint que les dispositions de gouvernance existantes de l’organisme de bienfaisance ne soient pas appropriées pour un organisme de cette taille, ce qui pourrait entraîner d’autres problèmes, notamment en ce qui concerne la mise en œuvre de contrôles financiers adéquats et l’adoption de politiques de sauvegarde.

L’enquête a été ouverte en août 2020, afin d’examiner les questions suivantes :

  • S’il y a eu mauvaise gestion et/ou faute dans l’administration de l’organisme de bienfaisance par les fiduciaires
  • Les réponses des fiduciaires aux demandes d’information de la Commission et le fait que l’organisme de bienfaisance a suivi ou non ses conseils et directives réglementaires
  • Les contrôles financiers de l’organisme de bienfaisance
  • Les politiques de protection de l’organisme de bienfaisance

Sarah Tomlinson et Philip Watts d’Anthony Collins Solicitors LLP ont été nommés managers intérimaires pour examiner la gouvernance, l’administration et la prise de décision de l’association caritative et faire des recommandations afin que l’association fonctionne conformément à son document de gouvernance, aux lois pertinentes et que ses politiques et procédures reflètent les meilleures pratiques. Les administrateurs restent par ailleurs responsables de la gestion de l’organisme.

La Commission peut étendre la portée de l’enquête si des questions supplémentaires apparaissent.

La politique générale de la Commission est de publier, après la conclusion d’une enquête, un rapport détaillant les questions examinées par l’enquête, les actions entreprises dans le cadre de l’enquête et les résultats obtenus.

GOV.UK


Fdesouche sur les réseaux sociaux