Fdesouche

La chancelière Angela Merkel a déclaré lundi qu’elle voyait les six Etats des Balkans occidentaux comme des futurs membres de l’Union européenne pour des raisons stratégiques.

Publicité

“Il est dans l’intérêt même de l’Union européenne de faire avancer le processus ici”, a déclaré Mme Merkel aux journalistes à l’issue d’une conférence virtuelle sur les Balkans occidentaux, faisant allusion à l’influence de la Russie et de la Chine dans la région mais sans les nommer.

Elle a déclaré qu’une coopération régionale plus forte promue depuis 2014 avait déjà obtenu de premiers succès, comme un accord d’itinérance qui vient d’entrer en vigueur.

Les chefs de gouvernement de Serbie, d’Albanie, de Macédoine du Nord, de Bosnie-Herzégovine, du Monténégro et du Kosovo, ainsi que la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, ont assisté à la conférence.

Mme Von der Leyen a déclaré : “Notre première priorité est d’accélérer le programme d’élargissement dans toute la région et de soutenir nos partenaires des Balkans occidentaux dans leurs efforts pour mener à bien les réformes nécessaires pour progresser sur la voie européenne.”

Lors de la vidéoconférence, le président français Emmanuel Macron avait “très clairement” déclaré son soutien à la perspective d’une adhésion des six États à l’UE, a souligné Mme Merkel.

Par ailleurs, Mme Merkel a déclaré que l’Allemagne distribuerait “dès que possible” 3 millions de doses de vaccin COVID-19 aux pays des Balkans occidentaux.

Reuters


Fdesouche sur les réseaux sociaux