Fdesouche

Pilotage de la lutte contre la prostitution des mineures, sensibilisation et formation des acteurs, amélioration du repérage et du traitement judiciaire… Au terme de huit mois d’échanges, le groupe de travail sur la prostitution des mineures, installé par le secrétaire d’Etat à la protection de l’enfance, Adrien Taquet, devait remettre officiellement ses recommandations, mardi 13 juillet, au ministère de la santé.

[…]

Publicité

Corollaire de cette expansion, celui du proxénétisme dit « de cité », une « spécificité française », relève le rapport : « Apparu en 2015, il a rapidement pris son essor dans les grandes agglomérations du territoire. » Or, « en 2020, plus de 85 % des mineures victimes de proxénétisme l’étaient au titre du proxénétisme de cité », explique une étude de mars 2021 du service d’information, de renseignement et d’analyse stratégique sur la criminalité organisée, citée dans le rapport.

Attention, cependant, à ne pas réduire les mineures victimes de la prostitution aux seules jeunes filles de banlieue, avertissent les auteurs, qui dressent le portrait-robot suivant des concernées : « Très majoritairement des jeunes filles, de 15 à 17 ans en moyenne, vulnérables, provenant de tous les milieux sociaux et qui ont des difficultés à prendre conscience de leur statut de victimes. » Un grand nombre d’entre elles se trouvent en situation de rupture familiale et près de la moitié avaient déjà subi des violences pendant leur enfance, « principalement intrafamiliales et/ou sexuelles ».

[…]

Le Monde


Fdesouche sur les réseaux sociaux