Fdesouche

D’après le baromètre annuel du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA), des productions originales françaises ont notamment permis d’améliorer la représentation des personnes perçues comme non blanches en 2020.

Publicité

Si le petit écran reste un miroir déformant de la société française, le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a tout de même constaté « une relative amélioration de la représentation des personnes perçues comme ‘non blanches’» en 2020.

C’est ce qu’indique le régulateur de la télévision et de la radio dans son rapport annuel au Parlement sur la diversité, publié ce lundi 12 juillet. D’après son baromètre, établi à partir du visionnage de plus de 2 600 programmes diffusés sur 18 chaînes, la part de ces personnes perçues comme « non blanches » sur le petit écran est passée à 16 %, soit un point de plus qu’en 2019, et elles sont beaucoup plus souvent présentées dans des rôles positifs (36 % des cas) que négatifs (22 %).

Une évolution que le CSA met en grande partie au crédit des « productions originales françaises », comme les séries « Validé » de Canal+, « Les bracelets rouges » sur TF1, « En famille » sur M6 ou les feuilletons quotidiens, à l’image d’« Ici tout commence » (TF1), ou de « Plus belle la vie » (France 3).  […]

Nouvel Obs


Fdesouche sur les réseaux sociaux