Fdesouche

Le nom est assumé, l’objectif est « d’affronter » les problématiques des quartiers. Deux «bataillons de la prévention» vont être lancés par le gouvernement à Trappes ainsi qu’aux Mureaux, où la ministre de la Ville, Nadia Hai, doit signer ce lundi la première convention dans les Yvelines. Un dispositif qui prévoit le détachement d’éducateurs spécialisés et de médiateurs. Ces équipes seront composées de 20 personnes à Trappes (10 éducateurs, 10 médiateurs) et 12 aux Mureaux (6 et 6).

Publicité

La méthode est donc « de mettre de l’humain » et d’assurer une présence dans la rue, y compris le soir et le week-end. Les leviers sont notamment le soutien scolaire et l’accompagnement vers l’insertion professionnelle, « à travers le sport, la culture et la médiation sociale ». Avec dans le viseur, « la délinquance, les incivilités, les petits trafics, les affrontements contre les forces de l’ordre et la tentation vers les séparatismes », explique la ministre. En clair, cette proposition doit venir en complément de l’approche sécuritaire. La démarche est ambitieuse, les premiers effets sont espérés « dans 2-3 ans ».  […]

Le Parisien


Fdesouche sur les réseaux sociaux