Fdesouche

EXCLUSIF ACTU17. La cité phocéenne est en proie à une explosion des règlements de comptes, sur fond de narco-banditisme, depuis plusieurs semaines. Une redistribution des points de deal pourrait expliquer cette effroyable escalade de violences. Révélations.

Publicité
[…]

Les policiers s’attendent à un « été meurtrier »

Saisis de l’ensemble de ces homicides, les enquêteurs de la brigade criminelle de la direction zonale de la police judiciaire (DZPJ) de Marseille s’attendent à vivre un « été meurtrier ». « On avait déjà eu des prémices d’une reprise des hostilités en début d’année et là, ça se confirme clairement », souffle un policier.

Selon les informations d’Actu17, un suspect a été interpellé, le 1er juillet, pour le meurtre de Driss B., le 28 juin, cité Bassens. Décrit comme étant le meurtrier présumé, Hassen M., 20 ans, a été mis en examen avant d’être placé en détention provisoire, le 5 juillet.

Toujours selon les informations d’Actu17, l’assassinat et la tentative perpétrée sur le stade La Martine, le 25 juin, ont visé deux hommes qui auraient été affiliés à une redoutable équipe de trafiquants marseillais : le clan des A. Une fratrie, originaire des Comores, dont les cinq frères sont actuellement incarcérés et qui ont, pour la police, longtemps eu la main sur le trafic de drogue dans plusieurs cités du 13ème arrondissement telles que Les Cyprès, Les Lauriers et Les Cèdres. « Les deux hommes qui se sont fait tirer dessus sur ce stade sont soupçonnés d’avoir occupé une place importante au sein de l’organigramme de cette équipe dite des Blacks, confie une source judiciaire. Ce clan a longtemps été opposé à celui des Gitans, tenu par les frères B., eux aussi, incarcérés ».

[…]

Actu17


Fdesouche sur les réseaux sociaux