Fdesouche
https://www.revue-elements.com/produit/la-societe-de-surveillance/

Un couple du Tarn marié depuis 39 ans a décidé de se séparer après la décision du gouvernement de maintenir la prise en compte du salaire du conjoint dans le calcul de l’allocation adultes handicapés. Pour ne plus tirer le diable par la queue et dénoncer cette situation, Catherine et William ont décidé de divorcer. Sollicité sur le cas du couple tarnais lors de son passage à l’antenne de RTL, jeudi, Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées, leur a demandé de ne pas divorcer.

Il y a onze ans, une maladie neuromusculaire a cloué cet habitant dans un fauteuil roulant. […] Chaque mois, l’allocation adultes handicapés qu’il perçoit couvre à peine les dépenses nécessaires qu’il a engagées pour changer sa voiture ou encore son fauteuil, il lui manque 460 euros pour tout couvrir. Une allocation réduite car Catherine travaille et perçoit un salaire. L’AAH est ainsi indexée aux revenus du conjoint, et peut carrément être supprimée si celui-ci gagne plus 2.270 euros net par mois.

La donne aurait pu changer pour les 270.000 couples concernés en France il y a quinze jours, lorsque l’Assemblée nationale a examiné proposition de loi dont l’objectif était d’individualiser le versement, et donc de ne plus prendre en compte le salaire des conjoints. « Mais le gouvernement a balayé ça d’un revers de main en disant que cela allait coûter 20 milliards d’euros aux finances de l’Etat. Nous sommes des citoyens quand même, on existe », peste William.  […]

20 Minutes


Fdesouche sur les réseaux sociaux