Fdesouche
https://www.revue-elements.com/produit/la-societe-de-surveillance/

Après les bonnets rouges bretons et les gilets jaunes, mouvements nés de taxes sur l’automobile, la mise en place des ZFE pourrait entrainer un nouveau mouvement de contestation. Les ZFE, ce sont les zones à faibles émissions, qui visent à interdire les voitures les plus anciennes, jugées plus polluantes, d’accès aux centres-villes. L’article 27 du projet de loi climat et résilience rend obligatoire la mise en place de Zones à faibles émissions-mobilités pour les agglomérations de plus de 150 000 habitants d’ici le 31 décembre 2024. Adopté à l’Assemblée nationale le 4 mai, le projet de loi est au Sénat.

“Ça va être les gilets jaunes puissance dix. On n’a jamais reçu autant de messages virulents, qui disent ‘si la mesure passe, je roulerai quand même’, je sortirai dans la rue pour manifester. Ces ZFE ne seront pas acceptées“, prévient d’emblée Pierre Chasseray Délégué Général de l’association 40 Millions d’automobilistes. […]

Un attachement particulier à la voiture qui expliquerait les vives réactions à chaque mesure politique. Mais les ZFE vont au-delà de l’atteinte au simple symbole, pour le sociologue spécialiste des mobilités péri-urbaines. “Avec les ZFE, on va renforcer les inégalités sociales entre les habitants des centres-villes, plus aisés, et ceux des périphéries, les plus modestes. Ces ZFE vont éloigner des agglomérations qui sont des lieux de pouvoir des personnes qui ne peuvent déjà pas y habiter pour des raisons budgétaires. Là, on va leur dire que le moyen qu’ils ont d’y accéder, leur voiture, ne convient plus“, poursuit Hervé Marchal. […]

Quand les gens vont malgré l’interdiction continuer de rouler car ils n’auront pas les moyens d’acheter une nouvelle voiture, et qu’ils recevront une amende de 68 euros avec la mise en place des radars, ils vont craquer” prophétise Pierre Chasseray. […]

CNEWS


Fdesouche sur les réseaux sociaux