Fdesouche
Nouvelle orthographe dans les écoles romandes: «La complexité du français est arbitraire»

Dès 2023, l’orthographe «rectifiée», soit la suppression de certains accents, traits d’union ou encore règles d’accord jugées obsolètes, va être introduite pour simplifier l’apprentissage des élèves. Les enseignants seront également encouragés à utiliser le langage épicène. Concrètement, cela signifie privilégier les tournures neutres ou collectives, mais aussi accorder les termes désignant des métiers, des fonctions ou des statuts avec le genre féminin lorsque c’est le cas. Les doublets, soit le fait de répéter un substantif au féminin et au masculin, ne seront pas utilisés dans les consignes données aux élèves. Pour Pascal Gygax, ces deux volets de réformes font partie des adaptations naturelles d’une langue à son époque.

www.letemps.ch

(Merci à Flamm)


Fdesouche sur les réseaux sociaux