Fdesouche
https://www.revue-elements.com/produit/la-societe-de-surveillance/

***Asiatique est le terme politiquement correct en Grande-Bretagne pour désigner notamment les Pakistanais et les Afghans

Un membre du gang de prédateurs sexuels de Rochdale [grooming gang] qui a mis une fille enceinte et forcé une autre de 15 ans à se prostituer a déclaré “ce n’est pas si grave ce qu’on a fait”, estimant que son renvoi au Pakistan constituerait une violation de ses droits humains.

Photo issue de Three Girls, une mini-série qui raconte ce qu’on vécu les jeunes filles victimes des “grooming gangs”

Adil Khan, 51 ans, et Qari Abdul Rauf, 52 ans, ont été informés qu’ils devaient être expulsés du Royaume-Uni pour des raisons d’intérêt général, après avoir fait partie d’un gang notoire reconnu coupable d’une série d’infractions sexuelles graves à l’encontre de jeunes filles.

Les deux hommes font appel d’un ordre d’expulsion émis en juillet dernier. Khan a déclaré aujourd’hui à une audience du tribunal de l’immigration : “ce n’est pas si grave ce qu’on a fait”.

Il affirme avoir renoncé à sa citoyenneté pakistanaise, ce qui le rendrait “apatride” et l’empêcherait d’être expulsé.

Khan a mis enceinte une fille de 13 ans mais a nié être le père. Il a ensuite rencontré une autre fille de 15 ans et l’a vendue à d’autres personnes en usant de violence lorsqu’elle s’est plainte.

Il a été condamné à huit ans de prison en 2012 et obtenu une libération conditionnelle après quatre ans. […]

Khan, Rauf et deux autres personnes font partie des neuf hommes asiatiques*** condamnés pour des infractions sexuelles commises sur des jeunes filles vulnérables en 2012.

Pendant deux ans, à partir de début 2008, des filles âgées de 12 ans seulement ont été abreuvées d’alcool et de drogues et violées collectivement dans des pièces situées au-dessus de magasins de vente à emporter, puis transportées dans des taxis vers différents appartements où de l’argent liquide était versé pour utiliser les filles.

La police a déclaré que 47 filles avaient été victimes. […]

Le fait qu’aucun des quatre n’ait été expulsé, près de dix ans après leur condamnation, a suscité des critiques publiques à l’encontre de plusieurs ministres de l’intérieur et la colère à Rochdale, où les victimes vivaient aux côtés de leurs bourreaux. […]

Daily mail


Fdesouche sur les réseaux sociaux