Fdesouche

TRIBUNE – Alors que le gouvernement a annoncé une accélération de l’implantation des éoliennes, le journaliste, animateur de radio et de télévision et écrivain dénonce «ce diktat éolien qui brasse du vent et ancre dans nos sols un véritable mensonge».

Publicité

Depuis trop longtemps on oppose les défenseurs du patrimoine à ceux qui ont à cœur de protéger l’environnement et la nature. Ils devraient pourtant se retrouver autour d’un combat commun, contre la véritable calamité écologique que constitue l’implantation abusive et anarchique des éoliennes terrestres ou en mer.

Il est grand temps de dénoncer cette supercherie. L’énergie éolienne n’est en rien écologique et renouvelable. Elle pollue gravement la nature et détruit le patrimoine naturel et bâti de la France, ces sites remarquables de beauté et ces joyaux architecturaux dont nous sommes collectivement dépositaires et que les éoliennes défigurent.

Au-delà de la question esthétique, le développement de l’énergie éolienne est soutenu à coups de subventions européennes et de puissants lobbys industriels et financiers. Il faut bien comprendre que les éoliennes sont une négation de l’écologie.

(…) Le Figaro


L’animateur de télévision et président de la Mission patrimoine fustige la volonté de Barbara Pompili de doubler le nombre d’éoliennes d’ici 2028.

Les dernières déclarations, vendredi, de la ministre picarde de la Transition écologique Barbara Pompili à propos de la nécessité de poursuivre le développement de l’éolien en France ont fait bondir certains défenseurs du patrimoine, et non des moindres. Dans un message publié samedi sur son compte Twitter, l’animateur et porteur de la Mission patrimoine Stéphane Bern fustige les prises de position de la ministre : «  Barbara Pompili ne sera plus qu’un mauvais souvenir dans 40 ans lorsqu’il faudra recycler les pales des éoliennes : du béton dans les sols ruraux, dégâts sur la biodiversité, destruction du patrimoine naturel, elle tombe sous le coup de la loi écocide qu’elle a fait voter !  »

(…) Courrier Picard

En lien :


Fdesouche sur les réseaux sociaux