Fdesouche

Après l’agression vendredi au couteau d’une policière municipale par un homme décrit comme “schizophrène” et “radicalisé”, plusieurs personnalités politiques se sont exprimées.

Le candidat écologiste aux régionales et numéro un d’EELV Julien Bayou estime qu’il y avait une “question un peu taboue”: celle du manque “d’aumôniers musulmans” qui “ne sont même pas rémunérés” alors qu’ils “pourraient peut-être corriger la vision absolument dévoyée de l’Islam que certains et certaines détenus peuvent développer”. Il a estimé plus largement qu’il y avait “déjà une réponse pénale” qui est “plutôt sévère, disons appropriée” pour les attaques contre les forces de  l’ordre. Et “ça n’est pas en en l’augmentant,en faisant comme aux États-Unis ‘des live sentences’, avec des double ou triple perpétuité que ça va changer quoi que ce soit à la situation de détresse des policiers”, a-t-il déclaré sur France Inter.

Pour lui, “quand les ministres où l’extrême droite parlent réponse pénale, c’est une manière déguisée d’accabler la justice qui est déjà par ailleurs en profond manque de moyens” et “c’est une tromperie, une arnaque” vis-à-vis des policiers qui “manquent cruellement de moyens” aussi.

LCI


Fdesouche sur les réseaux sociaux