Fdesouche

La ministre italienne de l’Intérieur Luciana Lamorgese a annoncé jeudi la création d’un canal d’échanges directs entre Tunis et Rome. Les deux pays devraient ainsi à l’avenir mieux coordonner leur lutte contre les migrations irrégulières.

Publicité

Pour lutter contre les migrations irrégulières, l’Italie et la Tunisie se sont mis d’accord sur une nouvelle stratégie reposant sur un canal d’échanges directs. L’idée : renforcer la coopération entre les deux pays. Cette décision a été annoncée par la ministre italienne de l’Intérieur, Luciana Lamorgese, lors d’une visite dans la capitale tunisienne jeudi 20 mai.

Concrètement, Luciana Lamorgese et la commissaire européenne aux Affaires intérieures Ylva Johansson ont proposé des aides économiques à la Tunisie, qui peine à rembourser ses dettes. “De nouvelles opportunités d’emploi” et “de l’espoir pour les jeunes” devraient être créés pour aider le pays “à faire face aux conséquences économiques de la pandémie”.

En échange, Tunis devra, de son côté, faire preuve d’un effort accru pour empêcher les migrants d’arriver en Europe.

MigrantInfos


Fdesouche sur les réseaux sociaux