Fdesouche

17/05/21

Assa Traoré a été conviée à une rencontre baptisée «Paroles de Résistances» le 30 mai sur le plateau des Glières. Il serait scandaleux de recevoir dans ce haut lieu de la Résistance une activiste prêchant la haine de la France, s’insurgent plusieurs parlementaires de Haute-Savoie.

Virginie Duby-Muller est députée et présidente des Républicains de Haute-Savoie; Loïc Hervé est sénateur et président des Centristes de Haute-Savoie; Frédérique Lardet est députée En Marche de Haute-Savoie; Bernard Accoyer est l’ancien député de la circonscription des Glières et ancien président de l’Assemblée nationale.

(…) Le Figaro

11/05/21


L’association CRHA est née suite aux rassemblements citoyens qui se sont spontanément organisés en 2007, puis en 2008, sur le plateau des Glières pour protester contre la récupération du lieu et de son histoire par N. Sarkozy. Elle organise chaque printemps depuis lors deux journées de témoignages, de réflexion et d’échanges autour des résistances d’aujourd’hui, en écho aux résistances d’hier.

Le samedi, au village de Thorens-Glières, sont organisés conférences, débats et projections de films.

Le dimanche matin, sur le plateau des Glières, des résistant.e.s d’hier et celles et ceux qui luttent aujourd’hui partagent la tribune pour témoigner de leurs engagements.

Ce rassemblement a pour enjeu la réappropriation citoyenne des acquis du programme du Conseil National de la Résistance, rédigé en 1944, (sécurité sociale, retraites par répartition, liberté de la presse…) et qui sont aujourd’hui plus que jamais menacés

Adapté, mais pas annulé. C’est la solution trouvée par l’association Citoyens résistants d’hier et d’aujourd’hui pour maintenir le rassemblement Paroles de résistance, prévu le dimanche 30 mai à partir de 10 h 30, sur le plateau des Glières.

En revanche, la soirée théâtre prévue le vendredi 28 mai et le Forum des résistances (stands d’associations et tables rondes) programmé le samedi 29 mai à Thorens-Glières sont reportés au vendredi 17 et samedi 18 septembre. Une décision prise en raison « des contraintes sanitaires, du couvre-feu, des jauges pour les conférences et le cinéma, la distanciation physique », expliquent les organisateurs sur leur site.

Ils invitent désormais les participants à « venir nombreux aux Paroles de résistance pour faire de cet événement, un grand moment de rassemblement et d’engagement militant autour des valeurs et des luttes que nous partageons ».

Sont annoncés sur le plateau des Glières, dimanche 30 mai : Alexandre Langlois (policier et syndicaliste), Anthony Smith (inspecteur du travail mis à pied), Assa Traoré (militante antiraciste)

Le Dauphiné


Fdesouche sur les réseaux sociaux