Fdesouche

Israël et Palestiniens sont engagés dans l’une des plus importantes escalades de violence de ces dernières années. De nouveaux affrontements ont éclaté ce lundi sur l’Esplanade des Mosquées, où un incendie s’est déclaré.

Un incendie, visible à plus de deux kilomètres à la ronde, s’est déclaré ce lundi soir dans l’enceinte de l’Esplanade des Mosquées à Jérusalem, troisième lieu saint de l’islam où se trouvaient des milliers de fidèles pour la prière du soir, selon des journalistes de l’AFP.

La cause de cet incendie n’était pas connue dans l’immédiat. Plus tôt dans la journée, au moins vingt personnes, dont neuf enfants et un haut commandant du Hamas, sont mortes dans des frappes attribuées à l’armée israélienne menées dans la bande de Gaza en riposte à des dizaines de roquettes tirées depuis cette enclave palestinienne, après de nouveaux affrontements à l’Esplanade des Mosquées, troisième lieu saint de l’islam nommé Mont du Temple par les Juifs, située dans Jérusalem-Est

Une centaine de roquettes tirées depuis Gaza

Selon le Hamas, au pouvoir à Gaza, ce sont plus de 100 roquettes qui ont été tirées lundi depuis cette enclave. Ces violences, qui coïncident avec la “Journée de Jérusalem”, (marquant selon le calendrier hébraïque la prise de la partie orientale, peuplée de Palestiniens, de la Ville sainte par l’armée israélienne en 1967) s’ajoutent à des semaines de tensions à Jérusalem.

“Les organisations terroristes à Gaza ont franchi une ligne rouge (…) en tirant des roquettes jusque dans la région de Jérusalem”, a déclaré en soirée le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu. “Israël réagira avec force (…), celui qui attaque en paiera le prix fort. Je vous le dis, citoyens d’Israël, le conflit actuel pourrait durer un certain temps”, a-t-il ajouté.

BFMTV


Fdesouche sur les réseaux sociaux