Fdesouche

8 mai 2021

Le nouveau procès du “violeur en série” de l’ULB fixé à octobre

Le tribunal correctionnel de Bruxelles a rendu, jeudi, un jugement avant dire droit déclarant qu’il refuse les demandes de devoirs d’enquête complémentaires de la défense du violeur en série Yassine B. Il a ensuite fixé les débats au 28 octobre prochain à 09h00.

Publicité
[…]

L’article dans son intégralité sur 7sur7

4 avril 2021

Nouvelle plainte pour viol contre le faux taximan de l’ULB Yassine B.

Selon la plaignante, les faits se sont déroulés en septembre 2017. Elle sortait d’une soirée Jefke (ULB). Une première audience est prévue le 15 avril prochain devant la 54e chambre du tribunal correctionnel de Bruxelles.

Le faux taximan violeur Yassine B. est sous le coup d’une nouvelle plainte pour viol. Déjà condamné à douze ans de prison par la 54e chambre du tribunal correctionnel de Bruxelles le 30 juin 2020, Yassine B. devra se défendre des accusations de viol commis sur une étudiante en septembre 2017. L’accusé est renvoyé devant le tribunal correctionnel de Bruxelles sur base d’une citation directe du procureur du Roi…

[…]

L’article dans son intégralité sur DHnet


2 juillet 2020

Le violeur en série de l’ULB condamné à 12 ans de prison

Le tribunal correctionnel de Bruxelles a reconnu, mardi matin,  coupable de toutes les préventions de viol, d’attentat à la pudeur et de menace pour lesquelles il était poursuivi. Il l’a condamné à 12 ans de prison ainsi qu’à cinq ans de mise à disposition du tribunal de l’application des peines (TAP).

Cet homme de 44 ans, un ancien chauffeur de la Stib, avait approché plusieurs étudiantes de l’Université libre de Bruxelles (ULB) qui sortaient de guindailles, en rôdant autour des campus après son service à la Stib, entre 2016 et 2019. Il les avait séquestrées dans sa voiture et avait abusé d’elles sexuellement.

Le tribunal a établi que Yassine B. a agi comme un véritable prédateur sexuel, avec toujours le même modus operandi, et a considéré qu’il représente un danger social.

[…]

Yassine B. était prévenu devant le tribunal pour avoir commis quatre viols et quatre attentats à la pudeur, avec comme circonstance aggravante la séquestration, et pour menaces à l’aide d’un couteau, entre juillet 2016 et novembre 2019.

[…]

L’article dans son intégralité sur 7Sur7


17 juin 2020

[…]


Fdesouche sur les réseaux sociaux