Fdesouche

Un ressortissant irakien de 35 ans a été condamné pour avoir, le 24 avril, menacé de mort un migrant au centre d’hébergement de l’AFPA à Cantin. Il a été également sanctionné pour avoir séjourné irrégulièrement sur le territoire français et refusé de se soumettre aux relevés d’empreintes.

[…]

« Ce n’est pas vrai ! Ils se sont mis d’accord contre moi. Je ne reconnais rien », déclare-t-il à l’audience correctionnelle présidée par Myriam Meyer, qui cherche à savoir pourquoi il a indiqué avoir quitté le camp de Grande-Synthe avec sa mère, sa sœur et sa femme. Et surtout pourquoi il est connu sous six identités différentes. Me Louis Yarroudh-Feurion, son défenseur, relève qu’il a quitté un pays en guerre « pour préserver sa sécurité ».

[…]

Finalement, le tribunal suit ses réquisitions et condamne Bilal Hamafaraj à trois mois d’emprisonnement pour le refus d’empreintes (peine distincte) et à une seconde peine de neuf mois s’agissant du surplus de la prévention. Le tout assorti du maintien en détention et de l’interdiction de séjourner sur le territoire français pendant trois ans. Il dispose d’un délai de dix jours pour interjeter appel du jugement.

La Voix du Nord


Fdesouche sur les réseaux sociaux