Fdesouche

09/04/2021

Après le match, le président de Valence, Anil Murthy, a accusé Cala d’être à l’origine de l’incident, mais à la suite d’une enquête – qui comprenait l’examen de la vidéo du match, une révision audio et l’aide d’une lecture sur les lèvres – La Liga a conclu que rien ne permettait d’étayer la plainte pour abus raciste. […]

Cala avait dénié ces allégations lors d’une conférence de presse mardi et qualifié la suite de “cirque médiatique”.

Suite à l’annonce, Valence a publié une déclaration et a dit que la décision ne changeait pas leur position sur ce qui s’est passé pendant le match.

“Le fait qu’aucune preuve n’ait été trouvée ne signifie pas que cela ne s’est pas produit”, peut-on lire.

ESPN


04/04/2021

Tous les joueurs du club de Valence ont quitté, dimanche, la pelouse à Cadix après que leur coéquipier, le Français Mouctar Diakhaby a été victime d’insultes racistes.

La honte a encore frappé sur un terrain de football. Autour de la demi-heure de jeu, les joueurs du Valence CF ont quitté la pelouse du stade Ramon de Carranza suite à des propos racistes envers le défenseur tricolore.

A la 31e minute de jeu, Mouctar Diakhaby s’est arrêté de jouer pour s’en prendre au joueur de Cadix, Juan Cala. Les deux hommes ont commencé à s’invectiver, puis l’ancien lyonnais a indiqué à l’arbitre qu’il allait quitter le terrain, et a été suivi par tous ses coéquipiers.

Selon plusieurs médias espagnols, Cala aurait traité Diakhaby de « ne*** de m*rde ».

L’interruption de ce match comptant pour la 29e journée de Liga a duré un petit quart d’heure, puis le match a repris à partir de la 37e minute, sans Diakhaby, resté aux vestiaires et remplacé par Hugo Guillamon, mais avec Juan Cala côté Cadix.

[…]

Le joueur, quant à lui, est ensuite resté en tribunes.

CNews


Fdesouche sur les réseaux sociaux