Fdesouche

Complément : Un politologue ayant travaillé sur des centaines de cas de crimes de haine a constaté que moins d’un sur trois étaient authentiques


09/04/2021

Des responsables ont déclaré que les graffitis racistes trouvés à l’Albion College avaient été réalisés par un étudiant noir, rapporte Michigan Live.

Le 5 avril, des étudiants de l’Albion College ont tweeté qu'”il y a eu plus de 12 incidents racistes au cours de la dernière semaine” dans l’établissement d’enseignement.

Ces graffitis, qui comprenaient des messages tels que “white lives matter” et “white power”, se sont avérés avoir pour auteur un homme noir de 21 ans.

Cette personne aurait également écrit des messages tels que “666” au sommet d’une étoile de David, ainsi que “tuons tous les nègres”.

La police d’Albion a interrogé cet homme, qui a admis avoir fait la plupart des graffitis. Cet étudiant a été relâché après l’interrogatoire. On ignore si des charges seront retenues contre cet étudiant.
Les images des graffitis racistes sont rapidement devenues virales sur les plateformes de réseaux sociaux, et un média local a publié l’histoire accompagnée de photos qu’il a censurées “en raison de leur caractère offensant”.

Les responsables du collège ont déclaré sur Twitter que l’étudiant avait agi seul. À la suite de cet incident, l’étudiant a été suspendu par l’établissement et retiré de son logement dans l’attente d’une enquête.
L’établissement n’a pas abordé directement la nature de l’incident sur Twitter, mais a déclaré qu’il “sait que les actes de racisme qui se sont produits cette semaine ne se limitent pas une personne en particulier ou à un incident particulier. Nous savons qu’il existe une histoire significative de douleur et de traumatisme racial sur le campus et nous prenons des mesures pour réparer notre communauté.”

Certains étudiants de l’Albion College étaient même allés jusqu’à boycotter les cours.

“Nous allons changer et guérir ensemble en tant que communauté, car nous nous sommes engagés à faire ce travail”, ont-ils ajouté.

The Post Millenial / Michigan Live


07/04/2021

L’Albion College, la ville d’Albion et les dirigeants locaux de la National Association for the Advancement of Colored People se sont réunis virtuellement mardi pour soutenir les étudiants de l’Albion College et la communauté contre les graffitis racistes découverts sur le mur d’un dortoir.

Robert Dunklin, président de la branche Albion de la NAACP, a condamné le graffiti, qui comprenait des épithètes racistes et de multiples références au Klu Klux Klan.

“Les étudiants ont dû faire face à des problèmes comme le COVID-19, enfermés dans leurs dortoirs et maintenant ils doivent faire face à des graffitis racistes. Ce n’est pas acceptable dans cette communauté. Et nous sommes ici pour soutenir cette communauté et la communauté de l’Albion College”, a déclaré M. Dunklin. “Qui que ce soit, il vaut mieux qu’il se manifeste ou qu’il quitte la ville”.

Les graffitis ont été découverts dans une cage d’escalier à l’intérieur des Mitchell Towers le vendredi 2 avril, ont confirmé les responsables de l’université. Le président d’Albion College, Mathew Johnson, a déclaré que l’université offrait une récompense de 1 000 dollars pour toute information permettant d’identifier l’auteur du graffiti. […]

Michigan Live


Fdesouche sur les réseaux sociaux