Fdesouche
[…]

Bouhanni, un coureur au tempérament bouillant avec un historique d’incidents de course, a été disqualifié à la suite d’un déplacement illégal lors de la journée Cholet-Pays de la Loire, le 28 mars. L’UCI l’a sanctionné pour comportement dangereux pour avoir poussé Jake Stewart dans les barrières lors du sprint final et soumis l’incident à sa commission disciplinaire.

Publicité

Bouhanni a admis son erreur, mais a déclaré que son geste n’était pas intentionnel. Depuis lors, les insultes racistes abondent.

Bouhanni, un coureur d’origine maghrébine qui a remporté les championnats nationaux de France en 2012, a publié des captures d’écran de certains des messages qu’il a reçus. Son équipe a publié un communiqué, affirmant qu’elle «déplore et dénonce fermement tous ces actes de racisme».

Dans une entrevue au journal L’Équipe publiée mardi, Bouhanni a déclaré avoir été maltraité tout au long de sa carrière. Il a dit qu’il ne s’était pas exprimé plus tôt parce que le sujet restait un «tabou», et de peur qu’il n’apparaisse comme quelqu’un essayant de se victimiser.

Mais la dernière série d’insultes — dont certaines l’identifient à un «terroriste» — était la goutte de trop.

«Je suis né en France. J’aime mon pays. J’ai été champion de France à l’âge de 21 ans. Quand j’étais sur le podium avec La Marseillaise, c’était l’un des plus beaux moments de ma carrière, raconte le coureur de 30 ans. C’est triste de lire tout cela, les gens veulent que je me retrouve en prison.»

[…]

LPC via MSN


Fdesouche sur les réseaux sociaux