Fdesouche

Élus socialistes et écolos soutiennent Audrey Pulvar, qui ne renie rien :


L’élue parisienne est sous le feu des critiques de la droite francilienne, et accusée de racisme anti-blancs de la part de l’extrême droite, après des propos sur la non-mixité des réunions militantes lors d’une interview.

« Si vient à cet atelier une femme blanche, un homme blanc, etc., j’aurais tendance à dire qu’il n’est pas question de le jeter dehors. En revanche, on peut lui demander de se taire, lui demander d’être spectateur silencieux. » Cette phrase d’Audrey Pulvar a mis le feu aux réseaux sociaux samedi soir tandis que, plus tôt dans la journée, la candidate aux régionales en Ile-de-France donnait son point de vue sur une polémique qui agite la classe politique française : les réunions en non-mixité racisées organisées par l’Unef.

Le Parisien

En lien :


Fdesouche sur les réseaux sociaux