Fdesouche

Burberry est la première marque de luxe à se retrouver dans le viseur de la Chine. Depuis quelques jours, les sanctions pleuvent à l’encontre des marques ayant annoncé boycotter le coton du Xinjiang, en soutien à la minorité Ouïghour.

La Chine se montre intraitable avec les marques qui l’accusent d’exploiter la minorité Ouïghour. Burberry est la première marque de luxe à subir les foudres de la Chine, rapporte Reuters. La veille, la marque H&M avait été bannie par le géant chinois Alibaba. Nike, Uniqlo et Adidas sont devenues persona non grata.

Pour faire pression sur les marques, leurs ambassadeurs chinois mettent fin à leurs contrat. Burberry n’y a pas échappé: l’actrice Zhou Dongyu, a annoncé cesser sa collaboration avec la marque anglaise. La justification est venue de son agence, accusant Burberry de “ne pas avoir clairement et publiquement exprimé son opinion sur le coton provenant du Xinjiang”..

[…]

BFMBusiness



Fdesouche sur les réseaux sociaux