Fdesouche

Au Mexique, des dizaines de Honduriens, Salvadoriens, Guatémaltèques tentent chaque jour de franchir le pont qui mène à El Paso, au Texas. Mais la crise sanitaire douche les espoirs de tous ces migrants.

Plusieurs dizaines de migrants tentent chaque jour de se rendre aux États-Unis. Ils empruntent le pont qui mène à El Paso, première ville du Texas, le cœur gonflé d’espoir ou de désarroi. Car nombre d’entre eux sont refoulés à la frontière.

Ils espéraient en effet que l’arrivée de Joe Biden au pouvoir faciliterait leur projet aux États-Unis mais la crise sanitaire en a décidé autrement, comme l’explique Laurence Cuvillier, correspondante France 24 au Mexique, qui s’est rendue dans la ville frontalière de Ciudad Juarez.

France 24


Fdesouche sur les réseaux sociaux