Fdesouche

24/03/21

Le président Emmanuel Macron a mis en garde mardi contre «les tentatives d’ingérence» de la Turquie dans la prochaine élection présidentielle française de 2022, sans pour autant fermer la porte à une amélioration des relations avec Ankara, exécrables depuis plus d’un an.

Publicité

«Évidemment. Il y aura des tentatives d’ingérence pour la prochaine élection. C’est écrit, et les menaces ne sont pas voilées», a déclaré Emmanuel Macron, interrogé dans le cadre d’un documentaire de l’émission C dans l’Air de la chaîne de télévision France 5 sur le président turc Recep Tayyip Erdogan.

Évoquant la brûlante controverse sur la question religieuse, déclenchée après son discours à l’automne sur «le séparatisme islamiste», Emmanuel Macron a fustigé «une politique de mensonges d’État relayés par les organes de presse contrôlés par l’État turc», ainsi que «par certaines grandes chaînes contrôlées par le Qatar». Recep Tayyip Erdogan a déjà été accusé d’ingérence électorale, notamment en Allemagne, quand il avait demandé aux électeurs germano-turcs de voter contre le parti d’Angela Merkel en 2017.

(…) Le Figaro

23/03/21

“Erdogan : le sultan qui défie l’Europe” – C à Vous – 23/03/2021


Fdesouche sur les réseaux sociaux