Fdesouche

23/03/2021

Evanston, dans la banlieue de Chicago, a voté lundi l’octroi de fonds aux résidents noirs en guise de réparation pour les discriminations en matière de logement. C’est la première ville des États-Unis à prendre une telle mesure. Le plan a été adopté à 8 voix contre 1 par le conseil municipal de cette ville de 75.000 habitants dans l’Illinois, au bord du lac Michigan. Il prévoit de distribuer 400.000 dollars d’un fonds de 10 millions de dollars, généré par les revenus de la taxe sur la marijuana, à un maximum de 16 familles qui pourront l’utiliser pour se loger.

Pour la conseillère municipale Robin Rue Simmons, architecte de ce programme, il s’agit d’une «première étape» après des années de discussion et de contributions des habitants. «Cette initiative n’est pas une réparation complète. Nous savons tous que le chemin de la réparation et de la justice dans la communauté noire va être le travail d’une génération. Il y aura de nombreux programmes et initiatives et davantage de financement», a-t-elle expliqué. […]

Immobilier Le Figaro


13/03/2021

Une banlieue aisée de Chicago est en passe de devenir la première ville du pays à accorder des réparations aux résidents noirs. Mais, selon certains leaders communautaires, ces 25 000 dollars ne sont pas suffisants.

Evanston, dans l’Illinois, a mis en place un programme de réparations en 2019 avec un fonds de 10 millions de dollars collecté grâce à une taxe de 3 % sur les ventes de marijuana récréative et distribuera bientôt 25 000 dollars aux résidents noirs remplissant les critères.

Le programme vise à remédier à “l’inégalité du logement” en fournissant aux Noirs des subventions pour aider à l’accession à la propriété, à l’aide hypothécaire ou aux travaux pour la maison dans le but d’aider à remédier aux politiques du passé.

Pour bénéficier du programme de réparation d’Evanston, les résidents noirs de la ville doivent avoir vécu à Evanston, ou avoir eu des parents y vivant, entre 1919 et 1969. C’est à cette époque que les familles noires d’Evanston ont été touchées par la discrimination dans les politiques de logement, notamment le redlining, qui les empêchait d’acheter des maisons dans les meilleurs quartiers.

Michael Nabors, le président de la NAACP d’Evanston, a déclaré à Newsweek que, selon lui, ces 25 000 dollars représentent une “goutte d’eau dans l’océan”.

[…]

Le président Biden avait déclaré s’engager à faire avancer le dossier des réparations et qu’il pourrait même agir avant toute étude du Congrès pour aborder la question de l’inégalité.

Trishintel

ABC News

Aujourd’hui sur Fdesouche :


Fdesouche sur les réseaux sociaux