Fdesouche
Les chiens, pires que les SUV pour la planète

Et s’il fallait rendre son toutou végétarien? L’impact environnemental de la consommation de viande des animaux de compagnie est conséquent, même si les scientifiques ne sont pas d’accord sur les chiffres

Votre gentil toutou plus néfaste pour le climat qu’un SUV? Cette thèse iconoclaste est pour le moins contestée, mais malgré tout, des scientifiques appellent les amoureux des chiens et chats à ne pas faire l’autruche: leur animal a un impact sur la planète.

En 2009, le livre Il est temps de manger le chien de Brenda et Robert Vale provoquait la colère des propriétaires de compagnons à quatre pattes. Sa conclusion était sans appel: l’énorme consommation de viande par un chien de taille moyenne a un impact sur la planète deux fois supérieur à celle d’un SUV conduit sur 10 000 km.

Dix ans et plusieurs études plus tard, les scientifiques ne s’accordent pas sur l’ampleur de l’empreinte carbone des chiens et des chats, principalement liée à leur alimentation.

www.letemps.ch


Fdesouche sur les réseaux sociaux