Fdesouche

17/03/2021

Lourdement sanctionné (2 250 € d’amende) par la commission de discipline du district de foot du Val-d’Oise après l’agression et les insultes essuyées par une jeune arbitre de 19 ans, le 11 octobre 2020, le club de football de Pontoise a décidé de sortir de son silence.

« Cette histoire a assommé notre staff composé à 80 % de mamans de joueurs. Nous avons été complètement dépassés par le déferlement médiatique, ainsi que par toute la colère et la haine qui se sont abattues sur notre petite structure », admet Raoul Lewate, le président de la Jeunesse sportive pontoisienne (JSP).

« Nous condamnons évidemment les faits. Nous avons exclu définitivement nos encadrants impliqués ce jour-là, avant même d’être entendus par la commission de discipline », confie l’ancien avant-centre, qui préside depuis trois ans son club d’enfance, créé par « les grands du quartier ».

« Mais si nous en sommes arrivés là, c’est parce que notre budget global de 70 000 € ne nous permet pas de rémunérer des éducateurs diplômés. Les nôtres sont des bénévoles, à qui nous remboursons simplement les frais » (…)

La Gazette du Val-d’Oise

19/10/2020

Les faits, surréalistes, se sont déroulés dimanche 11 octobre 2020 à Pontoise, lors d’une rencontre de U18 (D3) opposant la JS Pontoisienne au FC Écouen au complexe sportif Nelson Mandela.

Épisode 1

Tout commence à la 56ème minute de la rencontre, l’arbitre averti un éducateur de l’équipe locale pour désapprobation des décisions arbitrales. À la 69ème minute ce même éducateur rentre sur le terrain pour à nouveau contester une décision. L’arbitre sort alors un second carton dans sa direction, synonyme d’exclusion.

Épisode 2

74ème minute, l’arbitre est contrainte d’exclure un joueur de l’équipe locale pour dans un premier temps avoir proférer injures et menaces envers un adversaire :“Je vais te ni**er ta mère, espèce de f**s de p**e, regarde-moi je vais te b**ser, regarde-moi tu verras, à la fin du match on va tous vous monter en l’air bande de petits f**s de p**e que vous êtes.”

Puis envers l’arbitre, font contre front, alors qu’elle lui montre le carton rouge : “Qu’est-ce qu’il y a toi espèce de petite p**e, ferme ta ch***e ou je t’en**le toi aussi, je sors pas, tu vas faire quoi, je sors pas tu vas faire quoi, je reste là et je vous en**le tous un par un, ici on est à la Pontoisienne, on vous b**se moi et mon équipe bande de f**s de p**e”

Il faudra l’intervention de ses coéquipiers pour le faire rejoindre le derrière de la main courante, où il continuera à insulter l’arbitre avec des amis à lui : “Sale chienne, l’arbitre elle a ses règles ; elle est même pas bonne cette p**e, téma son c*l, haha ! regardez tous son c*l s’il vous plait les gars, retourne chez ta mère on va te b**ser ici”

Malgré ces faits l’arbitre tente de reprendre la partie… Mais l’intervention d’un autre dirigeant de l’équipe locale suit…

Épisode 3

L’arbitre décide d’exclure un autre dirigeant de l’équipe locale pour s’en être pris verbalement, et agressivement à l’arbitre-assistant de l’équipe adverse; ” Oh toi ! Ouais je te parle à toi. Viens là quand je te parle je t’ai dis. La prochaine fois que tu lèves pas hors-jeu, tu verras ce que je vais te faire, espèce de petit p**é”.

Ce dernier s’est alors approché de l’arbitre et lui a dit :“Je sors pas, je sors pas, je reste là tu vas faire quoi ?” ce à quoi l’arbitre a répondu : “Pouvez-vous passer derrière la main courante que l”on puisse reprendre le match, s’il vous plaît ?”. “Parle bien aussi, je suis pas ton pote, parle bien, respecte avec ta bouche, je rigole pas avec toi“, lui a rétorqué le dirigeant.

Épisode 4

Le même dirigeant est alors venu se coller à l’arbitre, alors que le dirigeant exclu à la 69ème minute sautait par dessus la main courante en demandant aux spectateurs de sortir leur portable pour filmer l’arbitre…Quelques secondes plus tard c’était le coup fatal, le joueur exclu à la 74ème minute enjambait la main courante à son tour et assénait un coup de coude dans la mâchoire de l’arbitre !!

Match arrêté

L’arbitre siffle la fin de la rencontre et se précipite à son vestiaire. Elle est obligée d’exclure à plusieurs reprises de son vestiaire des dirigeants de l’équipe locale, qui viennent et sortent sans autorisation et qui plus est sans masque. Elle se rendra compte en remplissant la feuille de match que le joueur exclu, et qui l’a frappé à la fin de la rencontre n’était pas inscrit sur la feuille de match. Elle essuiera une fin de non recevoir auprès des dirigeants de l’équipe incriminée pour connaître l’identité de ce dernier.

À titre préventif et en attendant que la Commission de Discipline juge des faits, la Commission d’Arbitrage a décidé de désigner des arbitres seniors masculins sur l’ensemble des rencontres toutes catégories du club incriminé.

Blog “Arbitrez-vous” relayé par la Gazette du Val-d’Oise

Le tweet de remerciement de la femme arbitre agressée :

La feuille de match sur le site de la FFF


Fdesouche sur les réseaux sociaux