Fdesouche

Un groupe d’enseignants (anciens ou en activité) et d’autres personnes du comté de Loudoun, en Virginie, a dressé une longue liste de parents soupçonnés d’être en désaccord avec les actions du système scolaire, notamment l’enseignement de concepts raciaux controversés, dans le but déclaré, entre autres, d'”infiltrer” et d’utiliser des “pirates informatiques” pour réduire au silence les communications des parents et “dénoncer ces personnes publiquement”.

Les membres d’un groupe privé de 624 personnes sur Facebook appelé “Anti-Racist Parents of Loudoun County” ont listé des parents et planifié des collectes de fonds et d’autres activités hors ligne. Certains ont utilisé des pseudonymes, mais The Daily Wire les a identifiés comme un who’s who des gens riches et de pouvoir hors de Washington D.C., y compris du personnel des écoles et des élus.

La division des enquêtes criminelles du shérif est en train d’examiner l’affaire, mais les activités du groupe pourraient ne pas surprendre les hauts responsables judiciaires, car le procureur du comté, élu de justesse avec l’aide des 845 000 dollars de dons de George Soros, semble être un membre du groupe Facebook.

Les communications secrètes examinées par The Daily Wire n’offrent aucune preuve de racisme de la part des personnes ciblées par le groupe. Leurs adversaires étaient apparemment ceux s’opposant, cherchant à débattre ou étant même simplement “neutres” à la “théorie critique de la race”, une philosophie radicale à laquelle s’opposent de nombreux libéraux et conservateurs mais qui est de plus en plus adoptée par les autorités.

Ces dernières années, le système scolaire de Loudoun a inondé ses programmes et ses politiques de rhétorique raciale, payant environ 500 000 dollars à une seule société de conseil racial. Il a exigé de tout le personnel qu’il suive une formation “L’équité au centre” qui alimente un sentiment d’injustice et d’urgence.

Le système scolaire a proposé, puis retiré, une politique qui interdirait aux enseignants d’être en désaccord avec les philosophies raciales des écoles, même en dehors des propriétés du district scolaire. En janvier 2020, le comité d’équité de la commission scolaire a voté à l’unanimité pour “offrir/proposer aux parents une formation de type “L’équité au centre””.

Maintenant, alors que les efforts soutenus par l’école pour changer la façon de penser des adultes semblent avoir réussi, la communauté s’est effondrée dans l’animosité, une enquête criminelle a été ouverte et un membre du conseil scolaire a été démis de ses fonctions.

Ce qui suit est l’histoire du comté le plus riche d’Amérique qui a sombré dans une panique morale, alors qu’un groupe de femmes blanches de banlieue [chic] se sont montées la tête les unes les autres contre ce qui était perçu comme le “mal”, tandis que le système scolaire semblait passer de servir les contribuables à cibler les contribuables.

[…]

Article original en intégralité sur le Daily Wire

Ce mois-ci sur Fdesouche (non-exhaustif)


Fdesouche sur les réseaux sociaux