Fdesouche

Outre le SCAF, la plupart des grands projets d’armement en coopération avec l’Allemagne sont en très, très grand danger. Berlin semble prêt à renoncer à la modernisation du Tigre et au programme d’avions de patrouille maritime, pourtant essentiels à la France, pour acheter du matériel américain.

L’Allemagne est-elle vraiment un partenaire fiable vis-à-vis de la France dans le domaine de l’armement ? Berlin va-t-il lâcher une nouvelle fois Paris dans deux programmes que les deux pays devaient pourtant lancer en coopération ? C’est fort possible. L’Allemagne est en train de détricoter l’ensemble des coopérations avec la France et joue un jeu très inquiétant sur le projet de modernisation de l’hélicoptère de combat Tigre, le Tigre Mk3, qui reste un équipement critique pour l’armée française, et sur le projet du futur avion de patrouille maritime (programme MAWS).

Sur ces deux programmes, l’armée allemande lorgne sans état d’âme du côté des Etats-Unis, plus particulièrement du côté de Boeing : des Apache AH-64E à la place des Tigre et des P-8A Poseidon à la place du programme MAWS. Si elle confirmait ses choix américains, l’Allemagne n’en sera pas à sa première déloyauté vis-à-vis de la France (missile MAST-F, observation spatiale…)

(…) Emmanuel Macron, qui aura eu le mérite de vouloir lancer des coopérations tous azimuts dans le domaine de l’armement avec l’Allemagne, doit désormais prendre l’initiative avant de subir de plein fouet les décisions allemandes, ce qui serait pour lui catastrophique….

La Tribune , merci à Bernard


Fdesouche sur les réseaux sociaux