Fdesouche

Malgré un arrêté municipal renforcé en juin 2020 et des interventions policières programmées, des riverains se plaignent à nouveau d’incivilités fréquentes dans le village.

Beaucoup se demandent que faire face à des chauffards : « Nous sommes venus nous installer dans le village pour trouver de la tranquillité, s’insurge Virginie. Aujourd’hui, on fait face à des rodéos sauvages sur la route de la Libération, plus haut sur la route de Sainte-Catherine, devant la MJC (Maison des jeunes et de la culture) et dans la zone industrielle. Certains viennent même jusque dans les lotissements, ils déboulent comme des dingues alors que les enfants jouent devant la maison ».

Des tentatives d’approche auprès de ces jeunes ont eu lieu dont une d’un riverain qui se serait mal passée. L’habitant ayant même porté plainte pour agression. Sur le parking devant la salle de la Gare, nombreux sont ceux qui se plaignent : « Le problème c’est le bruit et la dangerosité des rodéos sur la route, témoigne Lionel. Certaines plaques d’immatriculation sont cachées, on ne peut pas toutes les relever. On craint aussi pour nos enfants. On a vraiment l’impression qu’ils font ce qu’ils veulent. On a contacté la police qui passe de temps en temps mais cela ne change rien. On a été jeunes aussi, on a tous fait des bêtises mais là, ça va trop loin et surtout certains sont totalement irrespectueux ».

(…) Le Progrès


Fdesouche sur les réseaux sociaux