Fdesouche

Après les incidents de dimanche soir, les policiers d’Épinal ont de nouveau été pris à partie ce lundi soir. Des individus cagoulés ont procédé à une dizaine de tirs au mortier d’artifice contre un véhicule en patrouille dans le quartier du plateau de la Justice. Les syndicats policiers évoquent leur ras-le-bol, notamment vis-à-vis du « manque de fermeté » de la justice.

(…)

Vosges Matin

(…) « On a l’impression que la justice est à deux vitesses et que certains individus jouissent d’une certaine impunité ». Le syndicaliste estime d’ailleurs que certaines lois devraient évoluer et s’adapter à l’émergence des violences urbaines, notamment lorsque les auteurs sont des mineurs. (…)

L’Est Républicain

Merci à Joseph Mazzino


Fdesouche sur les réseaux sociaux