Fdesouche

Selon nos informations, Jahid, 60 ans, n’a pas été jugé compatible avec une mesure de garde à vue et a été hospitalisé d’office.

Publicité

La procureure de la République de Marseille, Dominique Laurens, nous précise que l’individu, arrêté ce matin armé d’un couteau aux abords d’une boulangerie casher, sur le boulevard Barry (13e), était “en rupture de traitement”. Pour l’heure donc, les questionnements autour des réelles intentions de cet homme, dont le comportement suspect aurait déjà été repéré hier dans le quartier, restent sans réponse. Pour autant, les enquêteurs de la sûreté départementale poursuivent leurs investigations.

La Provence



A Marseille, vers 8h15 ce vendredi matin, un homme armé d’un couteau a tenté de pénétrer dans l’école juïve Yavné, dans le 13e arrondissement de la ville. Refoulé par des agents de sécurité, il s’est ensuite rabattu sur une épicerie kacher, située à proximité. C’est là qu’il a été maîtrisé par les mêmes personnes qui l’ont empêché d’entrer dans l’établissement scolaire.

Les élèves confinés le temps de l’intervention de police

Aucun blessé n’est à déplorer. Les élèves ont tous été confinés le temps de l’intervention des forces de l’ordre. La préfète de police a donné des instructions pour renforcer immédiatement la sécurité aux abords des sites de la communauté juive de Marseille avec des passage de patrouilles (police et Sentinelle). Par ailleurs, une patrouille de police est désormais prépositionnée devant l’école Yavné.

France Bleu


Le pire a peut-être été évité sur le boulevard Barry (13e) à Marseille, il y a moins d’une heure. Selon nos informations, un homme d’une soixantaine d’années serait sorti de son véhicule, avec une serviette posée sur la tête et un couteau en main. Il se serait alors dirigé vers une boulangerie casher située sur cet axe et devant laquelle des clients mais aussi des élèves de l’école juive Yavné, situé à quelques encablures, se trouvaient.

Heureusement, les agents de sécurité de cette école juive, rapidement confinée par mesure de précaution, ont remarqué le comportement suspect de cet individu et l’ont immédiatement immobilisé avant l’arrivée de la police municipale puis de la Bac.

Pour l’heure, aucun témoin n’aurait fait état de mots prononcés du type “allah Akbar” mais les intentions de cet homme devront être déterminées par les enquêteurs de la sûreté départementale saisis des faits. Selon nos sources, les services du déminage se rendent sur place afin d’écarter tout danger autour de son véhicule Seat noir.

La Provence


Fdesouche sur les réseaux sociaux